Sélectionner une page

S’il y a un document indispensable pouvant garantir le succès d’une entreprise, c’est bien le business plan ! L’ensemble du projet se voit décrit dans les pages qui le constituent. L’élaboration du business plan relève d’un grand travail d’analyse, d’études et d’observation. Comment reconnaître un bon business plan ?

À quoi sert un business plan exactement ?

Les pages du business plan contiennent d’importantes informations sur l’entreprise, notamment son activité, son produit, son marché, sa stratégie commerciale ainsi que la gestion des ressources humaines. Les besoins financiers ainsi que les ressources nécessaires, qu’elles soient matérielles ou non, sont également déterminés dans ce document. Outre la possibilité de baliser le projet, le business plan sert à rechercher des financements en convainquant les banques et les partenaires potentiels. Les futurs investisseurs et les créanciers se fient généralement à la pertinence du business plan pour accorder leur financement.

Qu’est-ce qu’un bon business plan ?

Construire un business plan ne se fait pas à la légère, car il est garant de la viabilité du projet. Ce document sert à la fois de carte de visite et d’identité au projet d’entreprise. Plusieurs éléments doivent absolument figurer, et surtout être mis en exergue dans le business plan afin de garantir sa cohérence. Le projet doit y être décrit de manière concise et synthétique. Le positionnement du service ou du produit sur le marché doit y être défini clairement. Toute expérience pouvant soutenir le projet et assurer une bonne gestion figure obligatoirement dans un bon business plan. Les compétences et l’expérience du personnel composant l’équipe constituent un point clé dans ce document essentiel. La stratégie de développement et de communication est abordée en détail dans un bon business plan. L’entrepreneur ne doit pas non plus omettre de rédiger la partie financière, qui intéresse le plus les bailleurs et les éventuels investisseurs. Outre le plan de financement (pertinent et concret), un plan prévisionnel d’activité et de trésorerie est capital.